Mouchoir ou Pochette Bayadère en fils de coton de diverses couleurs tissés

Réf : SG-BAYADEREFONCE

Simonnot Godard

Simonnot Godard

Fabriquée en France. Roulottée main. 33x33


Momentanément indisponible Momentanément indisponible
49,00TTC
Alerte disponibilité

Description

Mouchoir ou pochette Bayadère en fils de cotons - Simonnot Godard
Format
: 33 x 33 cm
Composition : 50% lin et 50% coton
Colorie bayadère : marron, kaki, rouge bordeaux, violet, marine et gris. Un travail magnifique, car toutes les couleurs proviennent du tissage, donc des fils de plusieurs couleurs, et non pas d'une teinture comme d'habitude

Comment ajuster une pochette ?
Il existe deux pliages possibles pour la pochette.
Si le pliage des pochettes n'est pas immuable, vous pouvez vous inspirer des modèles ci-dessous.

Détail marque

Simonnot Godard

Entreprise familiale encore aujourd'hui, Simonnot Godard a été fondée en 1787 . Les magasins étaient installés à Paris près du Palais Royal. L’entreprise commercialisait des mouchoirs, des batistes et des linons. Par la suite, un centre de fabrication fut installé à Valenciennes, et rapidement Simmonnot Godard devint la signature incontournable pour la fabrication artisanale de mouchoirs de luxe.
En 1889 Victor Simonnot-Godard fut désigné comme rapporteur du jury de sa classe à L’Exposition Universelle. La maison Simonnot Godard acquiert alors ses lettres de noblesse : qualité et finesse définissent ses productions.
Aujourd'hui, la fabrication est faite en atelier sur des métiers montés jacquart. Rien n'est imprimé, tout est tissé par le simple jeu des armures (toile, satin, sergé) ou encore par l'emploi du jacquard. C'est cette complexité rare de nos jours qui,explique la qualité et le coût de ces magnifiques tissus. Les pochettes et mouchoirs sont ensuite roulottés main (la coutûre du bord), puis pliés et repassés. 
La mise en valeur du savoir-faire d’autrefois, la fierté du travail bien fait, la finesse et la qualité, toujours, toujours..

Ce petit carré de tissu est un étrange objet qui a pris, selon les époques, les formes les plus diverses. D'abord accessoire utile (pour se moucher, pour se couvrir la tête, cacher un décoletté..), il devient aujourd'hui l'accessoire de mode masculin indispensable pour parfaire une tenue ou remplacer la cravate.